11-09-2015

Mot du Chef de département d'hydraulique

 

Vous allez choisir l’Hydraulique, pourquoi ?bessedik

D’abord, parce que le Département d’Hydraulique vous offre un cursus particulièrement ouvert, flexible, où vous pourrez largement définir votre propre parcours en fonction de vos inspirations. Les passionnés des sciences (mathématiques, mécaniques, informatiques et sciences de l’environnement) et des techniques les plus modernes trouveront amplement de quoi satisfaire leur curiosité.

Depuis l’année universitaire 1987/88, le département a formé :

Régime classique :

  • Vingt-deux promotions d’ingénieurs d’état (options : hydraulique urbaine ; hydraulique agricole).

  • Dix-neuf promotions de DEUA (options : hydraulique urbaine ; traitement et épuration de l’eau).

  • Dix post-graduations.

Régime LMD :

  • Cinq promotions de licence en : Sciences et Techniques de l’eau.

  • Quatre promotions de licences en : Technologies de Traitement des eaux.

  • Trois promotions de master en : Eau, Sol et Aménagement.

  • Deux promotions de master en : Technologies de Traitement des eaux.

La formation dans la filière "hydraulique" est polytechnique. Les enseignements, que nous offrons, sont multidisciplinaires et académiques. Ils évoquent les sentiments de la modernisation et de la préservation de la matière "eau".

La densité des relations avec les administrations et les entreprises du secteur de l’eau est un point fort du département. Vous pourrez faire des stages pratiques. Vous visiterez des ouvrages et des aménagements hydrauliques de notre région. Vous côtoierez des camarades de multiples nationalités. Vous aurez en face de vous 22 enseignants pluridisciplinaires qui répondront à toutes vos questions. Le département dispose de plus dix laboratoires où vous allez mettre en pratique les connaissances acquises dans les cours théoriques. Vous participerez à la commémoration de la journée mondiale de l’eau, qui est un événement mondiale.

Le Département d’Hydraulique est aussi une palette de débouchés particulièrement riche et diversifiée : dans les métiers de la conception, de la gestion et de l’environnement, où les entreprises nationales et internationales recrutent de plus en plus de cadres (pensez aux ingénieurs qui ont conçu le barrage Sekkak, la station de dessalement des eaux de mer de Honaïne et autres ouvrages) mais aussi dans l’industrie, dans les services, le conseil…



Enfin, le département d’hydraulique est un aqueduc du savoir et de la science. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous interroger.



BESSEDIK Madani

Chef de Département d’Hydraulique.